Visas et permis de travail 0 min

Autorisations de travail et visas au Luxembourg : guide de l'employeur

Rédigé par Sally Flaxman
22 mars 2024
Sally Flaxman

Partager

share to linkedInshare to Twittershare to Facebook
Link copied
to clipboard

Les employeurs qui embauchent des collaborateurs à l'international doivent garantir le respect des lois locales en matière d'immigration. Avec l'essor du télétravail, certains collaborateurs souhaitent devenir des nomades numériques ou choisissent de vivre et de travailler à l'étranger de manière permanente.

Il peut être difficile pour les entreprises de se conformer aux réglementations locales en matière de visa et d'immigration si un membre de leur équipe décide de s'installer à l'étranger. Si l'employé souhaite travailler au Luxembourg, l'entreprise doit s'assurer qu'il dispose des documents nécessaires pour travailler légalement dans le pays.

Dans cet article, nous aborderons les exigences en matière de visas et d'autorisation de travail au Luxembourg, la procédure à suivre et les conditions d'éligibilité. Nous vous expliquerons également comment un partenaire d'embauche internationale comme Remote peut faciliter le processus de déménagement dans un autre pays.

Qui peut travailler au Luxembourg ?

Les employeurs doivent s'assurer que chaque employé peut légalement travailler dans le pays où il souhaite travailler.

Durant les trois premiers mois de leur séjour, les collaborateurs de l'Union européenne (UE) et de l'Espace économique européen (EEE) n'ont pas besoin d'autorisation de travail ou de visa pour travailler au Luxembourg. 

Les ressortissants de pays non membres de l'UE ou de l'EEE devront demander le visa et l'autorisation de travail adéquats s'ils souhaitent s'installer dans le pays. Consultez la liste des pays concernés. Les ressortissants d'un pays non membre de l'UE peuvent être éligibles à une carte bleue européenne, qui leur permet de voyager et de travailler au Luxembourg.

Quand la carte bleue européenne est-elle applicable ?

La carte bleue européenne (ou carte bleue de l'UE) constitue un permis de séjour et une autorisation de travail. Elle est destinée aux collaborateurs qui ne sont pas originaires de l'UE ou de l'EEE. 

La carte bleue européenne est acceptée dans 25 pays européens, dont le Luxembourg. Elle permet à des personnes hautement qualifiées originaires de pays tiers d'entrer dans l'UE pour y travailler. Les demandeurs doivent posséder des qualifications supérieures, telles qu'un diplôme universitaire, un salaire élevé, des documents de voyage et un contrat de travail déjà en place.

Obtenez votre guide Remote Relocation

Découvrez comment simplifier votre déménagement prévu dans un autre pays avec ce guide explicatif. Nous détaillons les étapes clés pour vous et votre employeur afin que le déménagement se déroule de manière conforme et efficace, sans tracas.

Quelles sont les conditions d'éligibilité à un visa de travail au Luxembourg ?

Les conditions d'éligibilité au visa dépendent de la durée du séjour et du pays d'origine du ressortissant étranger demandeur.

Si la personne est originaire d'un pays qui l'oblige à obtenir un visa pour entrer au Luxembourg, elle doit demander un visa de travail.

Les ressortissants de l'UE qui demandent un visa de trois mois doivent être munis d'une carte nationale d'identité ou d'un passeport. S'ils souhaitent résider ou travailler dans le pays durant plus de 90 jours, ils doivent accomplir certaines démarches.

Les ressortissants non UE (ou « ressortissants de pays tiers ») qui souhaitent travailler au Luxembourg durant moins de 90 jours doivent obtenir une autorisation de travail s'ils n'en sont pas exemptés. Les ressortissants de pays non membres de l'UE et de l'EEE peuvent soit demander une autorisation de travail eux-mêmes, soit demander à leur employeur d'en faire la demande en leur nom.

Pour être éligibles à une autorisation de travail, les ressortissants de pays tiers doivent être munis d'un passeport en cours de validité et d'un visa s'ils proviennent d'un pays figurant sur la liste des pays soumis à l'obligation de visa. 

Il existe 2 types de visas : les visas de court séjour (Visa C) d'une durée de 90 jours ou les visas de long séjour (Visa D), d'une durée supérieure à 90 jours.

Procédure d'obtention d'une autorisation de travail de moins de 90 jours

Les employeurs doivent déclarer un poste vacant à l' Agence nationale pour l'emploi (ADEM). L'ADEM vérifie si le poste peut être occupé par un Luxembourgeois ou un citoyen de l'UE. Si ce n'est pas le cas, l'employeur peut faire signer un contrat de travail au demandeur et demander un certificat lui accordant ce droit. L'employeur informe ensuite le ministère des Affaires étrangères et européennes de l'arrangement en matière d'emploi.

Les demandes de visa doivent être introduites entre 6 mois et 15 jours avant la date prévue de l'arrivée sur le territoire. Les employés adressent leur demande d'autorisation de travail à la Direction générale de l'immigration du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Le demandeur doit :

  • Décliner son identité et son pays d'origine

  • Présenter deux photos récentes

  • Présenter une lettre d'invitation pour un voyage d'affaires

  • Justifier de sa situation financière

  • Présenter une copie de son passeport

  • Présenter des copies de ses diplômes ou autres qualifications

  • Présenter son contrat d'emploi conforme

  • Être en possession du certificat original de l'ADEM

  • Disposer d'une couverture d'assurance maladie pour la durée de la visite

  • Disposer d'une procuration, le cas échéant

Le ministère des Affaires étrangères et européennes formule généralement sa réponse sous trois mois. Au-delà, on suppose que la demande a été rejetée. S'il est validé, le coût du visa C est de 80 euros.

Procédure d'obtention d'une autorisation de travail de plus de 90 jours

Pour obtenir un visa de travail de longue durée, les employés doivent disposer d'un passeport expirant plus de 90 jours après la date d'expiration du visa. Les employeurs doivent faire une déclaration de poste vacant auprès de l'ADEM.

Les candidats doivent d'abord demander une « autorisation de séjour temporaire » auprès de la Direction générale de l'immigration du ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes. Après avoir reçu cette autorisation, la personne demande un visa de long séjour de type D.

S'il est salarié et qu'il sollicite un visa de type D, le demandeur doit :

  • Détenir un passeport en cours de validité

  • Être en possession du certificat original de l'ADEM

  • Faire une déclaration d'arrivée dans sa nouvelle commune au Luxembourg

  • Effectuer une visite médicale

  • Demander un permis de séjour

L'employeur signe un contrat de travail daté et notifie le début de la relation de travail au ministère des Affaires étrangères et européennes dans les trois jours suivant le premier jour de travail. 

Quelle est la procédure à suivre pour obtenir un visa de travail luxembourgeois pour un employé ?

Pour qu'un employé puisse travailler au Luxembourg, l'employeur doit effectuer les démarches décrites ci-dessus, notamment :

  • Déclarer un poste vacant

  • Demander un certificat lui donnant le droit d'employer légalement l'employé, et

  • Notifier aux autorités gouvernementales le début de la relation d'emploi.

Pour les visas de long séjour, l'employeur doit suivre ces étapes. Un parrainage est donc nécessaire pour que le visa puisse être validé.

La procédure d'obtention d'un visa Schengen au Luxembourg pour les demandeurs de l'UE prend environ 15 jours. Dans le cas des demandes de visa de travail pour les ressortissants de pays tiers, le délai de réponse est généralement de 30 jours.

Le collaborateur peut déménager dans le pays pour commencer à travailler une fois qu'il a obtenu toutes les autorisations de travail et tous les visas nécessaires.

Pour faciliter vos démarches, Remote peut vous aider à chaque étape du processus : vérifications d'éligibilité, autorisation de travail et visas, parrainage, intégration. Nous vous garantissons le respect des lois locales en matière d'immigration et d'emploi.

Quelles sont les exigences en matière de visa pour les nomades numériques au Luxembourg ?

À l'heure actuelle, le Luxembourg ne dispose d'aucun visa spécifique aux nomades numériques. S'ils souhaitent travailler au Luxembourg pour une courte durée, ils peuvent demander un visa de courte durée (type C).

Pour employer légalement des collaborateurs au Luxembourg, les employeurs doivent garantir que leurs employés disposent du visa de travail approprié. Si vous décidez d' embaucher des collaborateurs internationaux pour apporter une valeur ajoutée à votre équipe, vous devez également les aider à obtenir les visas et autorisations de travail adéquats et à se conformer aux réglementations en matière d'immigration en vigueur dans le pays d'embauche. 

Le déménagement peut être un processus aussi stressant pour l'employé que pour l'employeur. Si vous cherchez un moyen simple et efficace de gérer le processus de recrutement et d'immigration de A à Z, découvrez les services RH à l'international de Remote.

Remote peut vous aider en matière d'avantages sociaux, de taxes, de conformité, de paie internationale et de visas. Dans le cadre du processus de déménagement dans un autre pays, Remote veille également à ce que les entreprises respectent l'ensemble des lois relatives à l'immigration et au travail. Plus précisément, Remote peut vous aider à :

  • Accomplir les formalités administratives en matière d'immigration et de visa

  • Comprendre la fiscalité internationale lorsque vous embauchez à l'étranger

  • Éviter les risques en matière d'établissement stable

  • Respecter le droit du travail local.

Pour en savoir plus sur le processus de déménagement des employés à l'étranger, téléchargez le guide de Remote consacré au déménagement dans un autre pays. Vous pouvez aussi prendre un rendez-vous téléphonique avec nos spécialistes de la mobilité, qui vous aideront à embaucher du personnel au Luxembourg et ailleurs dès aujourd'hui !

Embauchez, payez et gérez le déménagement dans un autre pays pour votre équipe internationale.

Créez un compte avec le logiciel de paie multipays le mieux classé de G2 et commencez à intégrer vos premiers employés en quelques minutes.

Abonnez-vous pour recevoir les informations et les articles du blog Remote les plus récents.