Afrique du Sud 14 min

S'installer en tant que freelance en Afrique du Sud

Rédigé par Pedro Barros
28 avril 2023
Pedro Barros

Partager

share to linkedInshare to Twittershare to Facebook
Link copied
to clipboard

Si vous envisagez de devenir freelance en Afrique du Sud, félicitations ! Vous êtes sur le point de vous lancer dans une aventure aussi passionnante et imprévisible qu'un safari dans la savane.

Que vous souhaitiez vous installer dans la mégapole tentaculaire de Johannesburg, dans les superbes vignobles de Stellenbosch ou dans les paysages côtiers époustouflants du Cap, ce pays chargé d'histoire est un lieu idéal pour votre équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Toutefois, avant de vous lancer pleinement dans l'aventure du travail indépendant, vous devez savoir comment :

  • immatriculer votre entreprise en Afrique du Sud ;

  • éviter une requalification de contrat en tant qu'employé ;

  • créer des contrats conformes qui vous protègent ;

  • facturer et collecter des paiements du monde entier.

Dans cet article, nous aborderons tous ces aspects et nous vous aiderons à faire face à vos responsabilités fiscales en tant que freelance. Nous aborderons également certains des autres risques et responsabilités que vous devez connaître (ce qui vous permettra de consacrer plus de temps à des activités plus intéressantes, comme la dégustation de vins). C'est parti !

Tout d'abord, il est important de préciser comment l'Afrique du Sud définit les freelances.

Qu'est-ce qu'un freelance selon la loi sud-africaine ?

Les freelances sont des collaborateurs qui fournissent des services (ou des produits) rémunérés à une autre partie. Cependant, ils sont classés différemment des employés et n'ont généralement pas droit aux mêmes avantages, comme les congés payés, les arrêts maladie et un salaire minimum. Toutefois, ils ont plus de liberté et de flexibilité dans leur façon de travailler.

Voir aussi : Pourquoi les entreprises embauchent-elles des freelances plutôt que des employés internationaux ?

En Afrique du Sud, la loi sur les relations de travail (Labour Relations Act) établit une distinction claire entre les freelances et les employés. En vertu de l'article 200A de cette loi, vous êtes considéré comme freelance si vous :

  • travaillez quand, où et comme vous le souhaitez ;

  • n'avez pas travaillé à temps plein (c'est-à-dire environ 40 heures par semaine) pour une entreprise pendant une période de trois mois ou plus ;

  • ne dépendez pas financièrement de l'entreprise pour laquelle vous travaillez ;

  • fournissez vos propres outils et équipements ;

  • êtes en mesure de fournir vos services à plusieurs entreprises ou personnes simultanément.

Lorsque vous travaillez avec des clients, il est important d'être correctement classé afin d'éviter les pénalités et les amendes, et de vous assurer que vous payez les bons impôts.

Immatriculation des entreprises en Afrique du Sud

Avant de commencer à travailler en tant que freelance en Afrique du Sud, vous devez d'abord choisir une structure officielle pour votre entreprise. Voici les modèles les plus courants :

  • Entreprise individuelle : une structure simple, idéale pour les travailleurs indépendants. Vous avez le contrôle total de l'entreprise, mais il n'existe pas de séparation juridique entre vous (le propriétaire) et l'entreprise. Autrement dit, toutes ses dettes et responsabilités vous incombent.

  • Partenariat : un simple contrat de partenariat. Là encore, il n'y a pas de séparation juridique entre l'individu et l'entreprise. Autrement dit, toutes ses dettes et responsabilités vous incombent à vous et vos partenaires.

  • Entreprise privée : une personne morale formelle qui est séparée de vous, en tant que personne physique. L'ensemble des revenus et pertes est attribué à la société et non à vous personnellement. Vous n'êtes responsable que du capital que vous avez investi dans la société. Une entreprise privée doit avoir au moins un actionnaire et un administrateur.

Chacune de ces structures présente des avantages et des inconvénients, mais la plupart des entrepreneurs indépendants choisissent l'entreprise individuelle, car elle est relativement simple à mettre en place et à gérer. En cas de doute, nous vous conseillons de consulter d'abord un avocat ou un comptable agréé. 

Si vous optez pour l'entreprise individuelle, vous n'avez pas besoin d'enregistrer votre entreprise ou d'effectuer des formalités administratives spécifiques. Aux yeux des pouvoirs publics, vous et votre entreprise êtes la même entité. Toutefois, si votre activité commerciale est soumise à une réglementation ou à une licence (par exemple, si vous manipulez des denrées alimentaires, si vous exercez une profession protégée ou si vous fournissez des services liés à la santé), vous devrez probablement obtenir un permis approprié auprès de l'administration publique locale.

Notez également que puisque vous en êtes le seul propriétaire, votre entreprise fonctionnera automatiquement sous votre propre nom. Si vous souhaitez utiliser un nom commercial à des fins de marketing ou pour vous constituer une image de marque, vous devez enregistrer ce nom auprès de la Commission des sociétés et de la propriété intellectuelle (Companies and Intellectual Property Commission ou CIPC).

Comment suis-je payé en tant que freelance en Afrique du Sud ?

En tant que freelance, c'est à vous de gérer vos factures et la collecte des paiements. Malheureusement, cela signifie qu'il faut facturer chaque client individuellement et collecter les paiements par le biais de leur méthode de paiement préférée, ce qui peut s'avérer inefficace et chronophage.

Voici quelques-uns des moyens les plus courants de collecter des paiements :

  • virements bancaires ;

  • virements automatiques ;

  • chèques papier ;

  • mandats postaux ;

  • porte-monnaie virtuels ;

  • services de paiement en ligne tels que PayPal et Wise.

Toutes ces méthodes présentent des avantages et des inconvénients. Par exemple, les virements bancaires et numériques peuvent être assez rapides, mais ils s'accompagnent souvent de frais de service élevés. Par ailleurs, si vous avez des clients dans d'autres pays que l'Afrique du Sud, le processus de recouvrement des paiements peut être encore plus compliqué. 

Vous pouvez également utiliser une solution de confiance comme Remote. Notre plateforme est un moyen simple, sécurisé, fiable et sans frais cachés d'être payé rapidement en rands sud-africains. Découvrez comment notre plateforme peut vous aider.

Impôts sur les travailleurs indépendants en Afrique du Sud

En tant que freelance, il vous incombe de déclarer et de payer vos propres impôts.

En tant que seul propriétaire de votre entreprise, vous payez l'impôt sur le revenu des personnes physiques sur la base des bénéfices de votre entreprise (en utilisant votre numéro d'identification fiscale). Par conséquent, vous n'avez pas besoin de remplir une déclaration d'impôt séparée, ni payer des impôts supplémentaires sur les sociétés.

En Afrique du Sud, les freelances paient l'impôt sur le revenu en tant qu'acompte d'impôt. Cela signifie que vous estimez votre revenu imposable pour l'année et que vous le payez à l'avance (en deux versements au moins). Pour ce faire, vous devez créer un compte de déclaration électronique auprès du service des revenus sud-africain (South African Revenue Service ou SARS) et renseigner une déclaration IRP6. Le SARS peut vous aider à calculer les montants dus au titre de l'acompte d'impôt.

Comme la plupart des pays, l'Afrique du Sud dispose d'un système d'impôt sur le revenu progressif. En fonction de vos revenus, vous payez un montant forfaitaire auquel s'ajoutent 18 % à 45 % de l'excédent.

Si vous gagnez moins d'un million de R (environ 49 000 €), vous pouvez vous inscrire pour payer une taxe simplifiée sur le chiffre d'affaires, qui couvre toutes vos obligations fiscales (y compris l'impôt sur le revenu). Le SARS fournit un guide détaillé sur la taxe sur le chiffre d'affaires, qui explique qui en est redevable, quelles en sont les dates de paiement et quel est le montant que vous devrez payer.

Les freelances ne sont pas tenus de verser des cotisations sociales en Afrique du Sud.

En revanche, vous pouvez demander des déductions fiscales pour de nombreuses dépenses professionnelles, comme :

  • la comptabilité, la tenue de livres et d'autres services professionnels ;

  • les primes d'assurance ;

  • l'équipement et les matériaux (y compris les coûts liés à l'entretien) ;

  • le loyer et les factures de services publics pour les locaux ;

  • les déplacements professionnels (y compris les frais kilométriques et d'entretien).

Si vous travaillez à domicile, vous pouvez également déduire une partie de votre loyer ou de votre prêt immobilier, de vos factures de services publics et de vos frais de sécurité. Conservez une trace précise de toutes ces dépenses, car elles sont susceptibles d'être contrôlées par le SARS.

Informations sur la TVA pour les freelances en Afrique du Sud

Si votre revenu annuel imposable dépasse un million de R, vous devez déclarer la TVA et commencer à la facturer à vos clients. Vous pouvez le faire par l'intermédiaire du système électronique du SARS. Vous devrez vous identifier et fournir un code d'activité commerciale.

Le taux de TVA standard actuel en Afrique du Sud est de 15 %, bien que certains biens et services soient exonérés. Le SARS propose un guide détaillé sur la TVA sur son site web, qui comprend les changements législatifs, les modifications et une explication approfondie des taux par type de produit ou de service.

Aspects à prendre en compte concernant la responsabilité des freelances en Afrique du Sud

En tant que freelances, vous êtes personnellement responsable des dettes financières et fiscales, ce qui signifie que les autorités publiques peuvent recouvrir les dettes en puisant dans votre solde privé. De nombreux freelances souscrivent une assurance responsabilité civile pour atténuer ce risque.

Il est également important de vous couvrir lorsque vous rédigez et signez des contrats avec des clients. Nos experts juridiques peuvent vous fournir des modèles de contrats tout à fait conformes, tant pour les clients sud-africains que pour les clients internationaux.

Exigences comptables pour les freelances en Afrique du Sud

En tant que freelance, vous n'êtes pas tenu de publier de bilan ou de comptes financiers. Toutefois, en vertu de la loi sur l'administration fiscale (Tax Administration Act), vous devez conserver des registres organisés et exacts de tous vos revenus et dépenses (y compris les factures des clients, les bons de commande, les relevés bancaires et les reçus) pendant au moins cinq ans. Ces documents vous aideront également à remplir correctement votre déclaration d'impôts et vous permettront de vous faire une idée de votre situation financière, en plus de vous faciliter la vie en cas de contrôle fiscal.

Vous pouvez gérer ces dossiers vous-même à l'aide d'un outil de comptabilité ou de tenue de livres, ou faire appel à un expert-comptable professionnel.

Notez qu'il n'est pas nécessaire d'ouvrir un compte bancaire professionnel, même si les professionnels de la comptabilité recommandent de séparer vos finances personnelles de celles de votre entreprise.

Les dangers de la requalification de contrat des freelances en Afrique du Sud

Comme dit précédemment, les freelances sont classés différemment des employés en Afrique du Sud. Bon nombre des protections et des avantages dont bénéficient les salariés ne s'appliquent généralement pas aux freelances.

Par conséquent, les entreprises peuvent délibérément requalifier votre contrat afin de contourner leurs obligations légales, ou bien le faire par inadvertance. Quoi qu'il en soit, la requalification de contrat peut entraîner des pénalités et des amendes pour vous et votre client en vertu de la loi sud-africaine sur les relations de travail (Labour Relations Act).

En tant que freelance, vous pouvez collaborer avec vos clients pour éviter que cela ne se produise. Échangez avec eux au sujet de votre rôle et de vos responsabilités, et passez régulièrement en revue les modalités de travail.

Si votre relation de travail évolue au fil du temps et que vous vous intégrez davantage dans l'entreprise d'un client, vous pouvez demander à en devenir un employé.

Utilisez notre liste de contrôle de la conformité des freelances pour éviter les requalifications de contrats.

Utilisez cette liste de contrôle pour déterminer si une nouvelle recrue doit se voir attribuer un statut d'employé ou de freelance.

Comment puis-je demander à l'entreprise avec laquelle je travaille de faire passer mon statut à celui d'employé en Afrique du Sud ?

Ouvrez le dialogue avec votre client et discutez soigneusement des risques et des avantages d'une relation employeur-employé. Plus particulièrement, expliquez clairement comment elle peut bénéficier aux deux parties, et pas seulement à vous.

Vous pouvez même suggérer l'aide d'une solution tierce, telle que Remote, pour faciliter la transition. Nos services d'emploi à l'international aident les deux parties à rester en conformité avec la législation sud-africaine en prenant en charge les principales fonctions RH (comme la gestion des salaires et des avantages sociaux).

4 façons dont Remote facilite la vie des entrepreneurs et de leurs clients

Comme vous pouvez le constater, il y a de nombreux aspects à prendre en compte lorsque vous vous installez en tant que freelance. Remote peut vous aider à surmonter ces difficultés, ce qui vous permet de vous consacrer à la croissance de votre entreprise et à la satisfaction de vos clients. Nos prestations :

1. Paiements internationaux dans tous les pays du monde

Naviguer entre les différents systèmes de facturation, d'approbation et de paiement de vos clients peut s'avérer compliqué et chronophage. De plus, les méthodes manuelles de facturation et de collecte des paiements peuvent augmenter le risque de frais supplémentaires, d'erreurs et de retards.

Remote vous donne accès à un tableau de bord hautement sécurisé et rationalisé qui rend la gestion des factures et des paiements internationaux rentable et efficace. Vous pouvez utiliser notre plateforme pour être payé en rands sud-africains sans problème et sans frais cachés.

2. Contrats et conseils localisés dans l'application

Lorsque vous rédigez des accords et des contrats pour vos clients, vous courez le risque de ne pas respecter le droit du travail local, en particulier lorsque vous travaillez avec des clients internationaux. Remote propose des contrats conformes aux lois locales sud-africaines, ce qui vous permet de rester toujours en conformité. Nos experts juridiques peuvent également vous conseiller sur des questions complexes, telles que la classification locale et la protection de la propriété intellectuelle.

3. Automatisation de la facturation

Avec Remote, vous n'avez plus besoin de recourir à des feuilles de calcul et à d'autres outils manuels pour facturer les paiements. Nous éliminons une grande partie des inexactitudes et des retards causés par des processus archaïques et une gestion manuelle. Notre plateforme vous permet de créer des factures, de les soumettre pour approbation et d'être payé dans votre devise locale sans avoir besoin de changer d'outil ou de logiciel.

4. Gestion des taxes

La gestion des taxes est un travail notoirement complexe. Remote vous aide à gérer rapidement et efficacement vos impôts en compilant les données concernant vos revenus sur la base de vos factures et des paiements reçus. 

S'installer en tant que freelance en Afrique du Sud

Avoir la liberté et la flexibilité de travailler selon ses propres conditions est libérateur. Toutefois, vos responsabilités administratives peuvent vous détourner de ce que vous voulez vraiment faire : aider vos clients, fournir un travail de qualité et recouvrer vos factures.

En utilisant une plateforme stable et fiable comme Remote, vous pouvez gérer ces obligations rapidement et efficacement, ce qui vous permet de vous consacrer à vos objectifs commerciaux. Plus précisément, nous pouvons vous aider à :

  • éviter les frais d'intermédiaire et les retards dans les paiements internationaux de vos clients ;

  • rédiger des contrats conformes pour des clients sud-africains et étrangers ;

  • améliorer la gestion de vos factures et éviter les processus manuels ;

  • respecter le droit du travail local en ce qui concerne les pratiques de travail.

Notre plateforme vous permet de démarrer rapidement, simplement et de manière fluide en tant que freelance. Découvrez comment notre savoir-faire peut vous faire gagner du temps et des ressources dès aujourd'hui.

Abonnez-vous pour recevoir les informations et les articles du blog Remote les plus récents.