Visas et permis de travail 10 min

Autorisations de travail et visas au Qatar : guide de l'employeur

Rédigé par Sally Flaxman
Sally Flaxman

Partager

share to linkedInshare to Twittershare to Facebook
Link copied
to clipboard

Le Qatar , pays du Moyen-Orient, est récemment devenu une destination de choix pour les travailleurs à distance et les collaborateurs du monde entier. Et ce n'est pas une surprise. Le pays se targue d'un coût de la vie relativement bas, d'une connexion internet à haut débit et d'un investissement dans la technologie qui en a fait une destination particulièrement attrayante pour les nomades numériques et les travailleurs de la tech. De plus, le système d'immigration du Qatar est beaucoup plus simple que celui de nombreux autres pays. 

Néanmoins, les entreprises qui souhaitent embaucher des travailleurs à distance basés au Qatar ou y faire déménager des employés doivent connaître et respecter les lois qataries en matière d'immigration, de fiscalité et de travail. Bien que le système d'immigration du Qatar soit relativement simple, les employeurs qui ne possèdent pas d'entités propres au Qatar doivent tout de même connaître les lois relatives à la résidence, sous peine d'amendes, de pénalités et de perte d'emploi de leurs effectifs. 

Ce guide est une ressource précieuse pour garantir que vous êtes pleinement conforme à la législation qatarie lorsque vous embauchez des employés vivant ou voyageant au Qatar. Le guide couvrira :

  • Comment embaucher un candidat au Qatar sans y disposer d'une entité propre ?

  • Comment embaucher un non-ressortissant du Qatar ?

  • Comment procéder au déménagement d'un employé déjà en poste ?

  • Comment embaucher un nomade numérique vivant au Qatar tout en restant en conformité avec les lois qataries ?

L'importance de la conformité en matière d'immigration au Qatar

Si un employé télétravaille depuis le Qatar, il ou elle devra toujours garantir la validité et la conformité de son visa ou autorisation de travail. 

Le non-respect de la législation sur l'immigration au Qatar peut entraîner des amendes ou une peine d'emprisonnement pour l'employé concerné. Les entreprises qui ont embauché des employés au Qatar sans avoir une autorisation de travail conforme s'exposent à des amendes et à la perte de certains privilèges commerciaux en vertu de la législation qatarie. 

Au Qatar en particulier, il est crucial que les employeurs se conforment aux lois qataries sur l'immigration. En effet, les non-ressortissants du Qatar qui souhaitent demander un visa de travail doivent être parrainés par leur employeur.

S'il s'avère qu'une entreprise n'est pas en conformité avec les aspects pertinents de la législation qatarie en matière d'immigration, elle risque d'avoir beaucoup plus de mal à trouver de nouveaux collaborateurs à parrainer dans ce pays. Le Qatar est également connu pour appliquer strictement son droit du travail, allant même jusqu'à effectuer des inspections aléatoires des lieux de travail pour découvrir toute violation. 

Obtenez votre guide Remote Relocation

Découvrez comment simplifier votre déménagement prévu dans un autre pays avec ce guide explicatif. Nous détaillons les étapes clés pour vous et votre employeur afin que le déménagement se déroule de manière conforme et efficace, sans tracas.

Pour quels collaborateurs doit-on contrôler l'autorisation de travail au Qatar ?

Les citoyens qataris n'ont pas besoin d'un contrôle spécifique pour confirmer qu'ils sont en droit de travailler pour une entreprise étrangère. Les principales conditions d'obtention d'un visa de travail qatari pour un citoyen non-qatari sont la possession d'un permis de séjour légal et d'une autorisation de travail légale. 

Une fois les autorisations de travail en place, les employés n'auront pas besoin de faire l'objet de vérifications supplémentaires concernant leur droit de travailler. Toutefois, l'autorisation de travail qatarie est distincte du permis de séjour de base. Par conséquent, si vous souhaitez embaucher des citoyens non-qataris au Qatar, vous devrez garantir que ces employés disposent d'une autorisation de travail valide en plus de leur permis de séjour. 

La plupart des personnes arrivant au Qatar en provenance d'un autre pays sont munies d'un simple visa touristique. Le Qatar propose néanmoins d'autres types de visas pour des circonstances différentes. Les membres de la famille de citoyens qataris peuvent demander des visas familiaux, tandis que les entreprises peuvent demander des visas d'affaires. 

Toutefois, si un employé vivant au Qatar souhaite demander une autorisation de travail spécifique, il devra obtenir un parrainage de la part de son employeur. En tant qu'employeur, votre entreprise devra enregistrer vos employés auprès du ministère de l'immigration du Qatar afin d'entamer le processus d'obtention d'une autorisation de travail valide pour ces employés. 

Les non-citoyens ont-ils besoin d'un visa de travail ou d'une autorisation de travail au Qatar ?

Les citoyens non-qataris qui sont membres des autres États du Conseil de coopération du Golfe (CCG) peuvent obtenir un visa de résidence du CCG pour vivre et travailler au Qatar. Cette disposition s'applique aux citoyens des États d'Arabie saoudite, des Émirats arabes unis, d'Oman, du Bahreïn et du Koweït. En dehors de ces pays, les non-citoyens devront obtenir un visa de travail pour travailler légalement au Qatar. 

En raison des lois spécifiques du Qatar, les employées peuvent avoir besoin d'éléments supplémentaires lorsqu'elles demandent une autorisation de travail. Bien qu'un homme vivant au Qatar avec un permis de séjour familial puisse demander seul une autorisation de travail, une femme mariée vivant au Qatar avec un permis de séjour familial peut avoir besoin d'une autorisation officielle de son mari. 

Tous les citoyens non-qataris ne faisant pas partie du CCG devront bénéficier d'un parrainage pour demander une autorisation de travail.

Quelles sont les conditions d'éligibilité d'un visa de travail qatari ?

L'éligibilité aux visas de travail en vertu du droit qatari dépend en grande partie d'un contrat de travail préexistant. Lorsqu'un non-ressortissant demande un visa de travail au Qatar, il doit déjà posséder un contrat de travail avec une entreprise, qui peut être soumis au ministère qatari de l'immigration. 

En outre, le demandeur doit être en possession d'un passeport valide d'un autre pays et doit pouvoir présenter un certificat médical garantissant qu'il ou elle est en bonne santé. Si une femme mariée vivant au Qatar avec un permis de séjour familial souhaite demander un visa de travail, elle devra présenter l'autorisation de son mari en plus de son contrat de travail. 

Quels sont les types de visas de long séjour au Qatar ?

Comme indiqué précédemment, le Qatar dispose de plusieurs types de visas de long séjour pour les non-citoyens. Le visa de travail dépend de l'emploi du demandeur au Qatar et dure généralement le temps du contrat de travail. En outre, le Qatar propose plusieurs types de visas de longue durée. Ces visas sont les suivants :

Visa d'investisseur

Dans le cadre du visa d'investissement du Qatar, les ressortissants étrangers qui ont investi dans des entreprises qataries spécifiques peuvent obtenir un permis de séjour de longue durée sans être parrainés par leur employeur. Pour demander un visa d'investisseur qatari, les candidats devront prouver qu'ils sont propriétaires d'une action ou d'un bien immobilier, fournir un certificat médical et faire vérifier leurs antécédents criminels. 

Visa immobilier

Semblable à un visa d'investisseur, ce visa offre une résidence à long terme au Qatar aux ressortissants étrangers qui ont acheté ou investi dans l'immobilier qatari. Les conditions d'obtention d'un visa immobilier sont les mêmes que celles d'un visa d'investisseur. 

Visa de résidence familiale

Comme indiqué précédemment, le visa de résidence familiale du Qatar est destiné aux personnes à charge (y compris les conjoints) des résidents qataris titulaires d'un autre type de visa de longue durée. 

Comment obtenir un visa de travail qatari ?

Outre le parrainage d'un employeur qatari, les demandeurs d'un visa de travail qatari doivent fournir :

  • Un formulaire de demande dûment rempli

  • Un passeport en cours de validité

  • Le paiement des frais applicables à la candidature

  • Des informations biométriques

  • Un dossier médical confirmant qu'ils sont en bonne santé

  • Une preuve des qualifications professionnelles

Quelle est la procédure à suivre pour obtenir un visa de travail qatari pour un employé ?

Le processus de parrainage d'un visa de travail au Qatar commence lorsqu'un employeur établit un contrat de travail pour un collaborateur étranger. Ce contrat fait office d'autorisation de travail provisoire qui permet à l'employé d'entrer légalement au Qatar sans avoir à demander un visa touristique ou familial. 

Une fois arrivé au Qatar, l'employé devra se soumettre à un examen médical et à une vérification de ses empreintes digitales dans un délai de deux semaines. Pendant cette période, l'employé peut ne pas être autorisé à quitter légalement le Qatar. Une fois la demande de visa de travail de l'employé validée, il lui sera délivré un visa de travail qatari sous la forme d'une carte. 

Quelles sont les exigences en matière de visa pour les nomades numériques au Qatar ?

Le Qatar ne propose pas de visas spécifiques pour les nomades numériques.

Toutefois, les employés disposent de quelques solutions pour travailler à distance tout en vivant au Qatar avec un visa de travail. La voie la plus courante pour le télétravail légal au Qatar est de travailler en tant que « détaché ».

Dans ce cas, l'employé aura un parrainage officiel d'un employeur qatari mais recevra l'autorisation de son employeur de travailler pour une entreprise secondaire. Il peut s'agir d'un travail à temps plein ou d'un travail à temps partiel effectué en plus de l'emploi principal de l'employé. 

En général, ces arrangements de détachement durent six mois, mais ils peuvent être renouvelés. Si vous cherchez à recruter des travailleurs à distance au Qatar sans avoir de présence légale dans ce pays, votre meilleur choix sera d'embaucher un « détaché » qui travaillera avec un visa de travail pour une entreprise qatarie. 

Comment Remote facilite la conformité au Qatar ?

Lors de l'embauche de travailleurs à distance au Qatar ou du déménagement de collaborateurs actuels dans ce pays, l'employeur devra gérer les visas, les documents d'immigration, les contrats de travail, les dossiers médicaux et plusieurs autres documents. L'échec de la prise en compte de l'une de ces variables peut entraîner des problèmes juridiques ou financiers pour l'employeur.

Si vous préférez éviter les tracas liés à l'ouverture et au maintien d'une entité juridique au Qatar ou le stress lié à l'embauche, à la paie et à la gestion des employés à l'étranger, vous pouvez choisir de vous associer à un Employer of record (EOR).Remote peut vous aider à comprendre les lois sur le travail et l'immigration et à gérer tous les aspects d'une équipe mondiale, de la paie internationale aux taxes et aux avantages sociaux.

Pour en savoir plus sur le processus de déménagement des employés à l'étranger, téléchargez le guide utile de Remote Relocation. Si vous avez des questions sur l'embauche à l'international ou le déménagement d'employés, contactez notre équipe d'experts qui se fera un plaisir de vous aider.

Embauchez, payez et gérez le déménagement dans un autre pays pour votre équipe internationale.

Créez un compte avec le logiciel de paie multipays le mieux classé de G2 et commencez à intégrer vos premiers employés en quelques minutes.

Abonnez-vous pour recevoir les informations et les articles du blog Remote les plus récents.